home
home > organisation > L’IGN en tant qu’organisme public
 
Historique de l'Institut géographique national


Quelques dates importantes
 retour à historique de l'IGN

Quelques dates importants
1839

Bornage des frontières belgo-néerlandaise et belgo-luxembourgeoise.

1845 - 1855 Réduction à l'échelle des plans cadastraux des communes belges.
1851 - 1853 Mesures des bases géodésiques de Lommel et d'Ostende.
1857 - 1873 Premier nivellement général du Royaume.
1861 - 1883 Rédaction et publication de la première édition de la carte dite d'" État-Major " à l'échelle 1 :40.000 en 72 feuilles.
1865 - 1880 Publication des plachettes-minutes (430) de la carte topographique de base de la Belgique à 1:20.000 (monochromes et quadrichromes) et de leur agrandissement à l'échelle 1:10.000
1881 Publication d'une carte de Belgique à l'échelle 1 :320.000, qui servira de fond à tout une série de cartes thématiques.
1885 Début de la publication de la première édition révisée de la carte topographique de base de la Belgique à 1:20.000.
1892 Début de la publication de la première édition révisée de la carte topographique de la Belgique à 1:40.000, dite carte d'" État-Major ".
1903 - 1912 Publication de la première carte généralisée à l'échelle 1:100.000 de la Belgique en 10 feuilles
1928 Mesure de la base géodésique de Habay-la-Neuve
1938 Mesure de la base géodésique de Bruges-Zeebruges.
1939 Mesure de la base géodésique de Dessel-Retie.
1937 - 1940 Introduction effective de la photogrammétrie pour l'établissement des minutes de la carte topographique de base.
1947 Deuxième nivellement général du Royaume (DNG), en remplacement
systématique des nivellements antérieurs devenus douteux ou caducs
suite aux opérations militaires de la deuxième guerre mondiale, et
publication de résultats sous forme de fascicules par arrondissements
administratifs.
1947

Le DNG constitue l'ossature indispensable à la mesure des points alti-
métriques requis pour l'établissement des stéréominutes photogrammétriques ( ).

Réfection, densification (1) et calcul (compensation globale par ordinateur) du réseau géodésique.

Début de la couverture photographique aérienne systématique du pays.

1950 Début pratique de la rédaction de la nouvelle carte topographique de base à l'échelle 1:25 000 (en 238 planches à 1 :25.000 et 448 planchettes à 1:10 000), dont la publication de la première édition s'est échelonnée de 1960 à 1969
1952 - 1954 Établissement et publication de la carte type R (Rapid à l'échelle 1:50.000 en 74 feuilles, réalisée par réduction de l'ex Carte d'État-Major à l'échelle 1 :40.000, contrôle rapide sur le terrain et adaptation du réseau routier ; carte provisoire destinée à être remplacée par une nouvelle carte réduite par généralisation de la carte de base à l'échelle 1:25.000).
1960 Installation du premier ordinateur performant (CAB 500).
1965 Mise en service de la première table à dessin automatisée
1971 Publication de la première feuille de la nouvelle carte à l'échelle 1:50.000 qui remplacera le type R et de la première planche de la révision (éd.2 ) de la carte à l'échelle 1:25.000 et sa dérivée à 1:10.000.
1973 Création d'une unité de recherche en cartographie automatisée
1979 - 1980 Mise en service d'un système graphique interactif et d'un système de traitement par imagerie
1981 Mise en service d'un équipement inertiel mobile de détermination
directe de coordonnées sur le terrain.

Publication de le première planche de l'édition 3 de la carte à l'échelle 1:25.000.

L'IGN est désigné par le gouvernement en qualité de NPOC (National Point of Contact), c'est-à-dire centre de distribution des imageries satellitaires LANDSAT, NOAA et TIROS.
1982 Publication de l'édition 2 de la carte à l'échelle 1:50.000.
1983 Publication de la première carte générée par ordinateur (1:300.000, carte administrative), " première " des multiples cartes thématiques générées depuis lors par ordinateur, premiers modèles numériques de terrain.
1983 - 1986 Levés de terrain préparatoires à la rédaction d'une carte topographique du Rwanda à l'échelle 1:50.000.
1986 - 1989 Publication d'une carte topographique du Rwanda à l'échelle 1:50.000 en 43 feuilles
1986

Carte topographique routière à l'échelle 1:420.000, générée par ordinateur, présentant des routes alternatives et / ou des itinéraires
conseillés.

Carte topographique et touristique de Belgique (série GTI) à l'échelle 1:100.000 (publication des 3 premières feuilles).

1987 Publication d'une nouvelle carte topographique numérique à l'échelle 1:250 000 générée par ordinateur.
1988 Introduction des premières mesures de positionnement géodésiques à l'aide de récepteurs GPS (Global Positioning System), c'est-à-dire par un système de références par satellites.
1991 Publication de la première planche d'essai d'une nouvelle carte topographique numérique de Belgique à l'échelle 1:10.000, de sa carte dérivée à l'échelle 1:20.000 et d'une carte spatiale de la Belgique. Utilisation de photographies prises par des satellites (" Landsat Thematic Mapper " et " Spot ") pour la réalisation de cartes de la Belgique à échelle réduite (1:250.000 et 1:300.000).
Distribution d'images des satellites ERS1, ERS2, AVHRR et MOS.
1991 - 2002 Publications de cartes touristiques sur base des fonds topographiques de cartes IGN, centrées sur des entités communales ou sur des régions touristiques (à différentes échelles).
1993 Publication des premières planches de la carte topographique numérique de base de Belgique, suivant une nouvelle subdivision en 843 demi planchettes Nord et Sud à l'échelle 1:10.000, et en 238 planches à l'échelle 1:20.000
1994 - 2001 Publication de la nouvelle carte topographique de base numérique de Belgique à l'échelle 1:50.000 (générée par ordinateur) en 57 feuilles reprenant le contenu de 74 planches en ce qui concerne sa version civile.
1995 Début d'une couverture photographique aérienne systématique de la Belgique sous forme de photographies numériques redressées, à raison de 20 % de couverture du territoire par an.
1998 Ouverture d'un portail de l'IGN sur la toile. (internet).
1999 Publication du premier CD-ROM comportant 4 cartes topographiques ou thématiques informatisées de la Belgique aux échelles 1:250 000 et 1:300 000.
2000 Mise en service d'appareils de restitution entièrement informatisés pour le traitement de photographies aériennes stéréographiques scannées.
2000 Début des mesures de précision en temps réel à l'aide du système GPS-RTK
2001 Début de la rédaction d'une nouvelle carte topographique numérique à l'échelle 1:100.000 réalisée par réduction et généralisation de la carte topographique numérique de Belgique à l'échelle 1:50.000
2001 Début des travaux de conception d'une base unique de données cartographiques informatisées commune à toutes les échelles de base : 1:10 000, 1:50 000 et 1:250 000.
2002 Début de la rédaction de la 2è édition révisée de la carte topographique numérique de Belgique à l'échelle 1:50 000.
 

home | produits | savoir-faire | organisation | ressources online | info-vente | copyright

remarques concernant notre site? contactez-nous
2013 © Institut géographique national
Conditions de vente

haut