|  contact  | www.ngi.be 
vers le site de l'Institu géographique national
homeGPSBruStabilité des stationsTransformationStatus
home > Stabilité des stations
dernières données GPSBru:  UKKE017V.18N 17-01-2018 21:59:50  refresh


Stabilité des stations
carte synoptique
AARS
ALDB
ANTW
BERT
BRCT
BRGG
BUGG
DIES
DIKS
EEKL
ERPE
GELD01
GENT
GBGN
HERE
HOEG
HOUT
IEPE
BEZA
MAAS
MAME
MECH
MENE
MIDD
MOL1
NEER
OOST
OUDE
PITM
ROOS01
RUIS
SHOE
LEEU
TRUI
TGRN
TURN
VEUR
VOER
ZEEB
ZELZ
UKKE
ARLO
BATT
BERL
CHLR
FLRV
FOVA
KAIN
LEGL
MABO
MAFA
MARI
MEIX
MOHA
NAMR
NIVL
ONHA
OSTI
OLLN
GHIS
VITH
TILM
TELL
WERB
Le contrôle de la stabilité des stations permanentes GNSS

But
Le résultat de chaque mesurage RTK est directement dépendant des coordonnées de la (des) station(s) de référence. La stabilité des antennes de référence doit donc être examinée de façon permanente.
Les différences avec les coordonnées initiales doivent être calculées et évaluées en continu.

Méthode
  • Les données (24u) de l'ensemble des stations de référence GNSS belges (64 au total) et de 11 stations qui font partie du "European Permanent Network" (EPN) sont chargées chaque nuit à l'IGN.
    Les stations EPN concernées sont:
  • Bruxelles, Dentergem, Dourbes et Waremme en Belgique
  • Herstmonceux en Grande-Bretagne
  • Westerbork aux Pays-Bas
  • Grasse et La Rochelle en France
  • Wettzell en Allemagne
  • Zimmerwald en Suisse
  • Onsala en Suède

  • À l'aide des paramètres d'orbite disponibles (rapid ephemeris), un calcul est réalisé avec toutes données de la veille. Ceci permet de déjà découvrir les fautes grossières ou différences importantes.
    Ensuite, le Bernese software est utilisé. Il s'agit d'un logiciel scientifique très performant de traitement des données GPS développé par l'université de Berne.

  • Au moment où les paramètres d'orbite corrigés (precise ephemeris) sont à disposition (jusqu'à 2, voire 3 semaines après les observations) ces mêmes observations sont recalculées en réseau. Dans cette solution journalière, les 7 stations EPN susmentionnées sont considérées comme fixes.

  • Les coordonnées des stations EPN sont contrôlées à leur tour au sein du réseau européen permanent. Ceci est réalisé par différents centres de calcul européens parmi lesquels il y a l'Observatoire Royal de Belgique.

  • Enfin, les 7 solutions journalières sont traitées afin d'obtenir une solution hebdomadaire.
Résultat
Les coordonnées des stations de chaque solution hebdomadaire sont comparées par rapport à leurs coordonnées initiales et les différences sont présentées dans un graphique.

European Permanent Network
l'Observatoire Royal
Bernese GPS-software



carte synoptique


home | GPSBru | Stabilité des stations | Transformation | Etat du réseau

2017 © Institut géographique national