Choix des systèmes de référence pour les coordonnées nationales

La géodésie a principalement pour but de déterminer la forme et les dimensions de la Terre. Modéliser la Terre permet de décrire la position de tous les points à sa surface à l’aide de coordonnées géographiques. Afin de les représenter sur une carte, ces points peuvent être projetés dans un plan. Parmi les nombreux modèles (plans de référence ou datums géodésiques) et projections cartographiques, l’IGN a choisi comme standard pour la Belgique les systèmes de coordonnées suivants :

Datum géodésique : ETRS89 (European Terrestrial Reference System 1989)
Système de projection cartographique :
Lambert08 Informations complémentaires et paramètres
Référence altimétrique :
DNG (Deuxième Nivellement Général) Informations complémentaires

Repères géodésiques

Ces repères peuvent être utilisés comme points de départ ou comme étalons pour déterminer des coordonnées suivant les systèmes de référence nationaux. 3 réseaux de repères géodésiques sont disponibles :

Points 3D : le x, le y et l’altitude de ces points ont été déterminés avec précision.
Points altimétriques : points de référence pour l’altitude selon le DNG.
Points planimétriques : points aux coordonnées xy précises.

Vous pouvez consulter toutes les informations sur ce sujet dans notre application web GDOC.

AGN, l’Active Geodetic Network

Depuis le début du 21ème siècle, la navigation par satellite a révolutionné la géolocalisation. Le GPS américain, le Galilleo européen, le Glonass russe et le Beidou chinois constituent ensemble le GNSS, le système mondial de navigation par satellite (Global Navigation Satellite System). La précision standard du GNSS est toutefois insuffisante pour les géomètres. Une technique de mesure en temps réel permet de remédier à ce problème, il s’agit du « Real Time Kinematic » (RTK). Le RTK fait appel à des signaux de correction dérivés des observations GNSS effectuées en permanence à différents endroits dont la position a déjà été déterminée avec une grande précision.

Pour de plus amples informations sur cette question, consultez nos pages web sur AGN.

Transformation des coordonnées

Un grand nombre de données géographiques ne sont pas géoréférencées suivant les systèmes de coordonnées de référence actuellement utilisées comme standards. La conversion de coordonnées depuis et vers d’autres systèmes de référence est souvent assez complexe. Afin de faciliter cette opération, l’IGN a développé un logiciel permettant de transformer des listes de points vers les systèmes de coordonnées les plus courants en Belgique.

Vous pouvez télécharger ce logiciel ici.