GLOSSAIRE DE LA TERMINOLOGIE TOPONYMIQUE

INFO l A l B-C l D-E l F-I l L l M-N l O-P l Q-S l T-Z

Base de données numériques
[data base]
[data base, digital]
Ensemble structuré important, parfois exhaustif, de données et de fichiers informatiques reliés entre eux qui portent sur un sujet particulier et qui sont destinés à une application précise.
Base de données toponymiques numériques
[data base, digital toponymic]
Base de données qui comprend tous les toponymes d'un territoire donné, avec ou sans informations additionnelles, sous une forme exploitable par un ordinateur.
Exemple: Fichier informatique comprenant toutes les entités hydrographiques d'un pays.
Bilinguisme
[bilingualism]
Pratique de deux langues, par un individu ou une collectivité.
Biscriptural
[biscriptual]
Écrit ou imprimé en deux systèmes d'écriture différents. Voir également Carte multiscripturale; nomenclature toponymique multiscrip­turale.
Brouillage graphique
[noise, graphic]
Ce qui gêne, fait obstacle à ou obscurcit la transmission ou la réception correctes d'un message écrit.
Exemples: La neige sur un écran de télévision; la surcharge d'une carte par une densité trop importante d'informations.
Caractère
[character]
Symbole graphique indépendant et invariable, susceptible d'être isolé. S'emploie surtout pour les alphabets autres que romain et pour les graphies non alphabétiques.
Exemples: chinois, zhong; amharique , ha.
Caractère modifié
[character, modified]
Expression regroupant celles de caractère simplifié et de variante d'un caractère.
Caractère simplifié
[character, simplified]
Forme que peut prendre un caractère par simplification de sa graphie originale. On dit aussi «caractère abrégé».
Exemple: Lodz est la graphie simplifiée de Łódź (Pologne).
Caractère syllabique
[syllabic]
[syllabogram]
Caractère graphique représentant une syllabe dans une écriture syllabique.
Caractère vocalique
[character, vowel]
Dans une écriture alphabétique ou syllabique, un caractère, et non pas un signe diacritique, représentant une voyelle.
Exemples: amharique A et a esquimau.
Carte multilingue
[map, multilingual]
Carte géographique qui comporte, en plus des noms géographiques officiels, des allonymes en diverses langues, non obligatoirement normalisés, pour une même entité topographique.
Exemples: Anvers (Antwerpen); Parme (Parma), Pampelune (Pamplona) qui figurent dans l'Atlas universel (Le Monde et Sélection du Reader's Digest, 1993).
Carte multiscripturale
[map, multiscriptual]
Carte géographique qui comporte des toponymes dans deux ou plusieurs types différents de caractères ou de systèmes d'écritures.
Exemples: Cartes odonymiques du Guide Michelin sur la Grèce (1989); Carte Michelin de la Grèce (1994) à l'échelle 1:700 000.
Carte thématique
[map, thematic]
Carte géographique qui, tout en représentant des phénomènes géographiques localisables de différente nature, est consacrée à un sujet en particulier.
Exemple: Carte du réseau hydrographique du Québec (Canada). Terme complémentaire: Carte topographique.
Carte topographique
[map, topographic]
Carte représentant essentiellement la surface du sol et les accidents topographiques qui le composent, qu'il s'agisse d'entités naturelles ou artificielles. Terme complémentaire: Carte thématique.
Cartographiques, inscriptions Voir Écritures cartographiques.
Champ de données
[data field]
Emplacement réservé à l'enregistrement de données de même nature dans une base de données.
Exemple: Le champ réservé aux coordonnées géographiques dans une base de données toponymiques.
Choronyme
[choronym]
Nom de lieu qui identifie un espace géographique.
Exemples: Noms de rivières, d'abysses, de rues, d'enseignes, de maisons, de lieux-dits, de régions, de galaxies. Voir également Toponyme.
Classe d'entités
[class, feature]
Ensemble d'éléments géographiques qui présentent des traits physiques similaires, pour en faciliter la classification, la recherche et le repérage.
Exemples: Rivière, ruisseau; fleuve; oued; torrent, wādi, classés comme «cours  d'eau».
Classement alphabétique
[alphabetization]
Action de classement suivant l'ordre alphabétique; résultat de cette action. Voir Ordre alphabétique.
Codes, combinaison de Voir Représentation codée.
Communauté linguistique
[community, linguistic]
[community, speech]
Ensemble d'individus capables de communiquer entre eux avec une relative facilité au moyen d'une langue, d'un dialecte ou d'un système d'écriture communs.
Consonne
[consonant]
[letter, consonant]
a) Son du langage comportant une obstruction, totale ou partielle, en un ou  plusieurs points du conduit vocal. Les consonnes se perçoivent mal toutes seules, sans le soutien d'une voyelle contiguë.
Exemples: /b/, /c/, /d/, /f/.
b) Lettre représentant ce son.
Conversion
[conversion]
Transposition d'un nom de lieu d'une langue vers une autre langue en l'adaptant aux règles phonologiques, morphologiques ou graphiques de celle-ci. La conversion s'effectue soit par transcription, soit par translittération.
Coordonnée(s) géographique(s)
[coordinates, geographical]
a) Quantité angulaire servant à définir, sur la surface de la Terre, la position d'un point par rapport au plan de l'équateur ou par rapport à un plan méridien donné.
b) Valeur d'un point dans ce quadrillage cartographique. Exemple: Les coordonnées géographiques de Québec (Canada) sont 460 49'N 710 14'O.
Coordonnée(s) rectangulaire(s)
[coordinates, rectangular]
a) Distance d'un point d'un plan à l'un des deux axes rectangulaires choisis comme axes de référence dans ce plan.
b) Valeur d'un point dans ce quadrillage. Voir également Projection M.T.U.
Créole
[creole]
Langue, essentiellement parlée, originellement de même type que les pidgins, devenue la langue unique ou la langue principale d'une communauté linguistique.
Exemples: Créoles français d'Haïti, de la Martinique et de la Guadeloupe; créole anglais de la Jamaïque.